OFI ASSET MANAGEMENT

Twitter

banner

Perspectives de marchés et allocation - Mars 2019

En décembre dernier, face à la forte baisse des marchés, nous étions repassés positifs sur les actions ainsi que sur un certain nombre d’actifs « risqués » à l’image des obligations Investment Grade, High Yield ou dette émergente.
Depuis deux mois, les performances sont spectaculaires : +20% sur les actions américaines, +15% sur les actions européennes, +20% sur les actions chinoises… Ce mouvement semble cependant un peu trop rapide et pour cela, nous conseillons aujourd’hui d’adopter des stratégies plus prudentes et de prendre quelques bénéfices sur les marchés actions, sachant que les objectifs identifiés en décembre ont été atteints.
Ce vif rebond est dû à l’annonce des Banques Centrales, notamment la Fed, du maintien des taux à zéro sur le long terme et du possible retour des politiques de Quantitative Easing ou de mesures de soutien supplémentaires. Les marchés ont ainsi intégré le fait que les taux allaient rester très bas pour longtemps dans un environnement où les dettes sont vouées à durer. Face à cette situation, les investisseurs se sont donc ajustés très rapidement.
Par ailleurs, nous restons dans une phase de ralentissement économique avec des marchés actions qui montent pendant que les bénéfices subissent des révisions à la baisse. Les marchés sont donc un peu plus chers qu’ils ne l’étaient en fin d’année dernière. Dans ce contexte où les marchés vont certainement connaître un peu plus de volatilité avec des prises de bénéfices ponctuels, il semble préférable de privilégier des stratégies plus asymétriques comme les obligations convertibles ou les actions couvertes. En qui concerne les taux, la recherche de rendement va perdurer ce qui peut donner de l’intérêt à investir dans les obligations crédit, High Yield, Investment Grade ou dette émergente.
Une pose de marché, plus de volatilité mais un environnement dégagé sur le plan des taux d’intérêt. Nous restons dans l’attente de plus de précision sur le contexte macroéconomique puisque nous restons dans une phase de ralentissement. La question est de savoir s’il sera profond ou pas !


Voir la vidéo :

https://www.ofi-am.fr/support/perspectives-de-marches-et-allocation-mars-2019/5c74159e8a752