NORTIA
banner

Le fonds M Convertible a regarder de très près

M Convertibles a pour objectif de surperformer l’indice Exane Eurozone Convertible Bond. Pour cela, le fonds investit uniquement dans des obligations convertibles pures, libellées en euro et émises dans les États de l’OCDE. À travers une approche discrétionnaire, le portefeuille cherche à tirer profit de la convexité des obligations pour maîtriser et réduire la sensibilité au risque de taux et d’action. Une cinquantaine d’obligations convertibles dont le delta action (la sensibilité) est compris entre 30% et 70%, sont sélectionnées à travers un scoring action, crédit et ESG. Enfin, le gérant investit dans des émissions moyennes de 450 M€ pour la gestion de la liquidité du portefeuille..


Depuis le début de l’année, l’équipe de gestion souligne avec optimisme l’environnement de marché plus volatil, favorable aux sélectionneurs de titres. Dans ce contexte, M Convertibles surperforme sa catégorie (0,83% vs -0,54% pour sa catégorie), tout en préparant le portefeuille à une remontée de taux. À ce titre, le biais historique sur les obligations à la sensibilité action/crédit mixte a été renforcé (44% de l’allocation a un delta de 35%-55%). Le risque a également été réduit suite à des prises de profits sur les entreprises cycliques et les moyennes capitalisation comme sur des convertibles devenues trop chères (Saint Gobain, Unibail ou Elior). En parallèle, les investissements sur des dossiers où le prix de l’option était faible ont été privilégiés, c’est à dire que le cours de l’action est proche de la valeur théorique de la partie obligataire et présente ainsi une possibilité de rebond en cas de hausse du cours. C’est le cas de la société belge Bakaert, spécialisée dans la transformation des métaux et des matériaux. Si le cours de cette dernière s’est apprécié de 11% lors des dernières publications, le stress lié aux droits de douane américains sur les importations de fils ferreux a fait naître une décote sur le titre. Enfin, pour profiter de la reprise de l’inflation, le fonds a renforcé son exposition sur les matières premières, les parapétrolières et le secteur de l’assurance. Si, les résultats de nombreux fonds flexibles sont jugés décevants ces trois dernières années, ce fonds obligataire, mixte par nature, répondra aux besoins de diversification des sources de rendements des investisseurs prudents ou équilibrés. En effet, Il surperforme depuis trois ans les obligations convertibles comme les fonds flexibles, tout en étant moins volatil.

Lien pour télécharger la fiche M Convertibles

https://www.nortia.fr/Communication/2018/landings/20_sem20_mai18/pdf/m-convertibles.pdf