On entend souvent parler de sauveteur secouriste lorsqu’on est à la plage ou à la piscine et cela désigne la personne qui vient en aide à ceux qui pour une raison ou une autre se noient ou ont des difficultés quelconques près ou dans l’eau. Saviez-vous qu’on parle également de sauveteur secouriste au travail ? Si votre réponse est négative, alors vous faites de bien parcourir cet article. Nous vous donnons certains détails essentiels à savoir à propos de ce poste.

Un sauveteur secouriste de travail : qu’est-ce que c’est ?

Un sauveteur secouriste du travail, c’est une personne comme le nom même l’indique vient en aide aux gens qui sont en difficultés sanitaires. C’est une personne qui a les capacités ou les compétences nécessaires pour octroyer les premiers soins à toute personne malade ou ayant été victime d’un accident au travail. Notez que le sauveteur secouriste du travail est un salarié de l’entreprise qui reçoit une habilitation pour pouvoir exercer cette fonction de secouriste dans l’entreprise. Pour en savoir plus à propos de ce travail qui semble si passionnant, veuillez bien continuer la lecture de cet article.

A lire en complément : Quels sont les meilleurs hashtags à suivre pour les actualités en Suisse ?

Que fait un sauveteur secouriste de travail ?

Par ses compétences et son acquis, le sauveteur secouriste a pour rôle de porter les premiers soins à toutes les victimes d’un accident de travail au sein de l’entreprise où il se trouve. Aussi il a pour mission d’exciter à la prévention des différents risques professionnels que l’on pourrait rencontrer au sein de l’entreprise. 

À titre d’exemple, lorsqu’en plein travail un collègue fait une crise cardiaque, le sauveteur secouriste du travail ou le SST de l’entreprise est habilité à lui porter secours pour éviter le pire. Il sait comment réagir dans ces cas de figure le temps que les vrais secours (ambulance et autres) ne viennent prendre le concerné en charge. Il en est de même lorsqu’au cours du maniement d’un appareil, un ouvrier se blesse ou tombe d’une échelle et ainsi de suite. Les différents cas d’accident de travail varient d’une entreprise à une autre en fonction des activités menées par ces dernières.

En parallèle : Diagnostic de Performance Energétique : quel intérêt pour votre entreprise ?

Comment devient-on sauveteur secouriste de travail ?

Pour devenir SST, il est nécessaire de suivre une formation bien stricte dans ce sens. Cette formation va permettre à tous ceux qui y participent d’acquérir des compétences bien particulières en ce qui concerne plusieurs éventualités auxquelles l’on peut faire face en entreprise. Ainsi, au cours de cette formation, on apprendra au futur SST à vite détecter les situations qui pourraient être potentiellement dangereuses dans l’entreprise où il sera en fonction, afin de le notifier à qui de droit pour que des dispositions soient prises pour éviter les drames. 

Au cours de sa formation, le SST apprendra également à élaborer des plans de prévention et à mettre en œuvre cesdits plans pour protéger ses collègues des accidents et incidents au travail. Plusieurs autres notions telles que comment gérer les situations sans faire paniquer le reste de l’équipe en cas d’accident, comment venir en aide au salarié victime d’accident au travail (massage cardiaque, mise en position de sécurité, comment faire usage d’un défibrillateur, comment aider quelqu’un qui s’étouffe, et etc.). 

Qui peut devenir SST ?

Toute personne ayant envie de venir en aide à ses collègues au moment opportun peut se proposer dans l’entreprise pour suivre la formation et devenir SST. Les chefs d’entreprise peuvent également désigner ceux qu’ils veulent pour suivre cette formation ; du moment qu’il s’agit d’un salarié de l’entreprise.